[Télécharger notre infographie – Comment les français perçoivent l’euro ?]

Un récent sondage d’OpinionWay pour VeraCash montre les lacunes des Français quand il s’agit de la disponibilité immédiate de leur épargne. Pourtant, la liquidité des placements  – et donc la facilité à pouvoir récupérer ses fonds rapidement – est un enjeu majeur en période de crise. Il faut rappeler que dans le contexte de la crise sanitaire COVID-19, l’épargne des Français a atteint des records en 2020. Les ménages auraient ainsi mis de côté jusqu’à 200 milliards d’euros au cours de l’année selon la Banque de France, alors que les montants sont plutôt habituellement entre 100 et 130 milliards d’euros.

 

Assurance-vie, Livret A, immobilier et or : quelle liquidité pour ces produits d’épargne ?

Le sondage montre une méconnaissance des personnes interrogées sur la disponibilité de leurs fonds, quel que soit le mode d’épargne. C’est pourtant un aspect qui ne doit pas être laissé de côté quand on choisit un placement financier : recouvrer au plus vite ses fonds est encore plus important dans un contexte économique perturbé.

Ainsi, 4 Français sur 10 considèrent qu’il est possible de disposer rapidement de son assurance vie. Pourtant, l’assureur a un délai de deux mois à partir de la résiliation du souscripteur pour effectuer le versement. De la même façon, 1 personne sur 4 pense que l’on peut rapidement liquider ses biens immobiliers en cas de difficulté. Or, pour vendre sa propriété, il faut en moyenne trois mois entre la signature du compromis et la vente ! L’assurance vie et l’immobilier, solutions d’épargne vers lesquelles les Français se tournent souvent, ne cochent donc pas vraiment la case « disponibilité immédiate » …

A contrario, seulement 30% des Français interrogés estiment que l’épargne en pièces d’or peut être immédiatement disponible. Ce sont pourtant des fonds qui peuvent être très rapidement disponibles : « la transaction peut être instantanée après la pesée qui détermine la valeur des pièces », rappelle Frédéric Micheau, directeur d’études d’opinion pour OpinionWay. Il existe un manque de connaissances sur la disponibilité immédiate des fonds liés aux crypto-monnaies : moins d’une personne sur 5 estime que l’on peut facilement disposer de ses crypto-monnaies… pourtant, « la transaction est instantanée une fois l’identité de l’épargnant vérifiée », attention toutefois au délai de rapatriement des fonds d’un compte crypto vers un compte courant de banque traditionnelle.

 

 

Une perception de la disponibilité de l’épargne qui évolue selon l’âge et les revenus

Les résultats du sondage évoluent aussi en fonction de l’âge des personnes interrogées. Ainsi, seulement 58 % des moins de 35 ans considèrent qu’il est possible de disposer rapidement de son argent placé sur un Livret A. Chez les plus de 50 ans en revanche, plus habitués à ce mode d’épargne, 80 % pensent que l’argent est disponible rapidement en cas de besoin.

On note aussi de vraies différences de perception selon les revenus des personnes interrogées. Les personnes plus aisées, avec des revenus de 3500 € ou plus par mois, sont plus confiantes à l’égard de la possibilité de disposer rapidement de l’argent de leur livret A. C’est le même constat pour le compte en banque, l’assurance vie, les pièces d’or ou encore les actifs boursiers.

 

Les français ont-ils encore confiance en l’euro ?

La crise sanitaire a aussi poussé les Français à remettre en question leur perception de l’euro : l’image de cette monnaie s’est dégradée. La confiance dans les cryptomonnaies est croissante, cependant seulement 1 Français sur 5 considère que les cryptomonnaies pourraient être de meilleures monnaies que l’euro.

4 Français sur 10 considèrent que l’euro n’est pas une monnaie en accord avec le respect de l’environnement et la  lutte contre le réchauffement climatique et presque 1 Français sur 2 trouve que l’euro favorise la spéculation financière. Il est intéressant de constater que ce sont surtout les femmes et les jeunes (<50 ans) qui sont de cet avis. Pas étonnant que 63% des personnes interrogées pensent que l’euro devrait être garanti par l’or des Banques Centrales. 

L’image des crypto-monnaies s’améliore, même si l’engouement pour ces nouvelles monnaies reste minoritaire : 22% des interviewés considèrent que les crypto-monnaies en général pourraient être meilleures que l’euro, contre seulement 13% en 2016 !

 

L’or pourrait-il être une meilleure monnaie que l’euro ?

Dans le contexte de la crise sanitaire, la façon dont l’euro et l’or sont appréhendés par les Français évolue aussi. Ainsi, l’or pourrait aussi être, pour 43% des personnes interrogées, une meilleure monnaie que l’euro. Cette notion n’est pas nouvelle, tant le métal précieux est déjà cité parmi les moyens d’épargne comme “une valeur qui rassure les Français”. Mais elle est plus forte, et notamment en période de crise. Ainsi, en mars 2018 (un an avant le début de la crise sanitaire), 38 % des personnes interrogées avaient déjà cet avis à propos de l’or.

 

[Télécharger notre infographie – Comment les français perçoivent l’euro ?]

 

Lire notre article sur la première partie du sondage Opinion Way pour VeraCash – Le paiement sans contact en hausse avec le COVID-19 – Sondage Opinion Way pour VeraCash


Léa Maillochaud

🔥 Mon métier : je suis en charge d'élaborer une stratégie de contenus digitale performante
🌟 Ma mission : vous proposer des contenus informatifs, démocratiser l'usage des métaux précieux et promouvoir l'utilisation de VeraCash

Découvrir plus d'articles
%d blogueurs aiment cette page :