Métal précieux considéré comme la valeur refuge par excellence, l’or peut être détenu sous sa forme physique ou par l’intermédiaire de produits financiers dérivés ; chacun de ces modes de détention ayant ses propres particularités. Explications.

Or physique VS Or papier

Sur les marchés, il n’est pas rare de constater un écart significatif entre la cotation de l’or physique et celle de l’or papier. Loin d’être anodine, cette divergence des prix démontre que ces deux produits en apparence très proches présentent bel et bien de vraies différences.

Pour vous aider à faire les bons choix en fonction de votre profil patrimonial et de vos objectifs, voici un résumé des principales différences entre or physique et or papier.

Or physique et or papier : quelles différences ?

Par définition, l’or physique désigne l’or en tant que métal réel, tangible et concret. Il regroupe tous les produits en or manipulables, livrables et stockables (pépites, pièces, lingots…).

L’or papier désigne quant à lui l’ensemble des produits financiers permettant de spéculer sur le prix de l’or coté sur les marchés financiers (Futures, ETF, CFD…) sans pour autant posséder le précieux métal jaune.

Depuis toujours considéré comme une valeur refuge en raison de son rôle de monnaie ancestrale et universelle, l’or physique n’est pas soumis au risque de contrepartie, contrairement à l’or papier.

En d’autres termes, s’il est possible pour un investisseur engagé dans une transaction en or papier de se retrouver propriétaire d’un produit financier sans aucune valeur en cas de défaut de l’émetteur du contrat en question, le propriétaire de l’or physique dispose quant à lui de la certitude de détenir le précieux métal jaune et de jouir de sa valeur intrinsèque en toutes circonstances.

Or physique ou or papier : que privilégier ?

Lors de la réalisation d’un investissement, deux approches sont à votre disposition. D’une part, l’approche spéculative consistant à faire des paris sur l’évolution des prix de marché, d’autre part, l’approche patrimoniale consistant à acquérir un bien pour sa valeur fondamentale.

Une fois votre objectif d’investissement clairement défini (avec le choix de l’une ou l’autre de ces approches), le choix de l’or physique ou de l’or papier devient une évidence.

L’or papier, un investissement spéculatif

Dans le cadre d’une approche spéculative, l’or papier est la meilleure option.

Utilisé par les Traders et investisseurs actifs pour spéculer sur le cours de l’once d’or, les contrats financiers sur l’or permettent de parier simplement, avec souplesse et à moindre coût sur la hausse ou la baisse des prix de l’or.

Néanmoins, ces quelques avantages s’accompagnent de plusieurs inconvénients notables, à commencer par une fiscalité contraignante (flat tax de 30% sur les plus-values), sans compter sur le fait que 9 spéculateurs particuliers sur 10 perdent de l’argent à tenter de battre le marché selon les chiffres de l’Autorité des marchés financiers…

L’or physique, un investissement patrimonial

Dans le cadre d’une approche patrimoniale, l’or physique est la meilleure option.

Privilégiés par les investisseurs soucieux de valoriser leur patrimoine dans le temps, les pièces, lingots et autres produits en or permettent de constituer une réserve de valeur sûre, inaltérable, et facilement échangeable en cas de besoin urgent.

Lingots et Vera Valor
Exemple de pièces et de lingots, sous-jacent des comptes VeraCash

Valeur refuge en temps de crise et protection ultime contre l’inflation, l’or physique permet également de protéger efficacement son patrimoine en cas de crise financière ou politique. Cerise sur le gâteau, l’or physique (en particulier les pièces) bénéficie également d’une fiscalité plus avantageuse, et ce notamment en cas de transmission avec la possibilité de bénéficier d’abattements fiscaux renouvelables tous les 15 ans.

Vous l’aurez compris, bien que l’or physique et l’or papier soient à première vue relativement proches, leurs usages diffèrent diamétralement. Pour protéger puis transmettre votre patrimoine, mieux vaudra donc vous tourner en priorité vers l’or physique et laisser l’or papier aux spéculateurs.

L’or numérisé VeraCash®, le meilleur des deux mondes

C’est lorsque que l’on se pose la question du choix entre l’or physique et l’or papier, que l’or numérisé VeraCash® entre en scène. L’or numérisé proposé par VeraCash®, adossé à de l’or 100% physique et audité sur une base 1:1, se révèle être le type d’or le plus pratique qui soit, entre réserve de valeur et facilité d’échange.

Le compte VeraCash® est un compte en ligne adossé à des métaux précieux physiques, stockés en coffre hautement sécurisé et hors du système bancaire. VeraCash® vous propose une épargne sécurisée qui n’est pas figée. Les métaux précieux sont utilisables à tout moment grâce à la carte Mastercard®, gratuite et sans commissions partout dans le monde. 
Le principe est simple : créditez votre compte VeraCash en achetant des métaux précieux 100% physiques et certifiés LMBA : vos euros sont convertis instantanément en grammes d’or ou d’argent. Le compte VeraCash est exprimé en unité VRC avec une parité de 1 VRC = 1 €.

Faites-votre choix entre deux types d’or différent, le GoldPremium adossé à des pièces et jetons à cours légal, bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. Ou choisissez le GoldSpot, adossé à des lingots au prix spot.

Les produits VeraCash® offrent le meilleur des deux mondes, en combinant la facilité de transfert et d’échange avec l’assurance de la valeur de l’or physique. De plus, vous pouvez acheter et vendre n’importe quelle quantité, quand vous le souhaitez. Pas besoin d’attendre l’ouverture des marchés. Et ce, sans même considérer le fait que, le GoldSpot par exemple, supprime entièrement la barrière à l’entrée de l’or physique. Acheter un lingot d’or de 1kg vous coûtera au jour d’aujourd’hui autour de 50 000€. GoldSpot vous permet d’acquérir des fractions de lingots, puisque l’or est mutualisé, c’est-à-dire que les lingots et lingotins sont fractionnées en grammes et intégralement allouées aux achats effectués sur la plateforme.