Hasheur, spécialiste des cryptomonnaies, de la blockchain et des investissements, a consacré une vidéo au gold stablecoin dans laquelle il parle du projet VeraOne. Les réactions ont été nombreuses et nous allons répondre ici à quelques-unes des questions que vous nous avez posé.

Hasheur parle du stablecoin VeraOne et VeraCash

VRO : le token ERC20 adossé à de l’or physique

C’est un nouveau projet, le dernier maillon de la chaîne, annoncé lors de notre événement annuel fin 2019. VeraOne est la crypto créée par le groupe AuCOFFRE.com, spécialiste des métaux précieux.

Depuis l’explosion du prix du Bitcoin en 2017, beaucoup d’investisseurs s’intéressent aux crypto-monnaies, ce n’est plus un secret. Et dans notre communauté qui regroupe des milliers d’acheteurs d’or physique, la question de la blockchain devenait de plus en plus récurrente. 

Ceux qui connaissent notre histoire savent notre goût pour la technologie. VeraCash est elle-même classée dans la catégorie des “Fintech” pour “Financial Technology”, des entreprises qui apportent des solutions innovantes dans le secteur financier. 

En 2019, notre fondateur a donc lancé le projet d’un token de type ERC20 sur la blockchain Ethereum avec un objectif clair : proposer le meilleur “stablecoin”(1) adossé à l’or, celui qui garantit 100% de contrepartie. Il suffit de regarder les stablecoins existants aujourd’hui (Tether par exemple) pour se rendre compte que la promesse de sous-jacent n’est pas tenue.

Acheter un token VeraOne revient donc à acheter 1g d’or physique, dont le prix suit strictement le cours de l’or spot, et dont le titre de propriété est enregistré sur la blockchain Ethereum.

(1) Selon le Journal du Coin, “un stablecoin est un type de cryptomonnaie dont la valeur est stable, car basée sur celle d’un autre actif” (pour nous c’est évidemment l’or physique). Le Journal du Coin explique également le concept de tokenisation dans un article très détaillé.

Quelles sont les différences entre VeraCash et VeraOne ?

C’est la question que vous nous avez le plus posé ! Très simplement, VeraOne (VRO) est un produit qui s’adresse aux investisseurs de cryptomonnaies alors que le compte VeraCash vise un public plus large, pour un usage quotidien. 

VeraCash numérise l’or physique depuis 2012 (VeraCarte) avec l’objectif de simplifier l’achat d’or et de le rendre immédiatement utilisable pour payer un commerçant ou retirer de l’argent à n’importe quel moment, avec la carte de paiement Mastercard. VeraOne propose aussi des tokens qui représentent 1g d’or physique, à la différence que les transactions d’achat et vente sont sécurisées sur la blockchain. Mais il ne sera pas possible de payer un commerçant en VRO, du moins pour le moment.

VERACASHVERAONE
achat d’orveracash.fr / veracash.comveraone.io / plateformes d’échanges
valeur d’un tokenor fractionné à 5 décimales1 token = 1 gramme d’or
prix de l’orGoldSpot : prix spot
GoldPremium : prix spot + prime
prix spot
possibilité de payer avec de l’orouinon
transactions enregistrées sur la blockchainnonoui, Ethereum
stockage de l’orPFEG, SuissePFEG, Suisse
frais de stockage de l’orau bout de 6 mois d’inactivité du compte1% par an, prélevé tous les mois
fiscalité(2)lingots d’or / jetons et pièces à cours légallingots d’or
Société / siège socialVeraCash SAS / Bordeaux, FranceLinGOLD Ltd. / Londres, Angleterre
Comparaison entre VeraCash et VeraOne
(2) La fiscalité varie selon les pays, veuillez vous renseignez auprès de votre administration fiscale.

Si VeraCash et VeraOne sont intimement liées dans leurs transactions d’achat et la vente des métaux précieux sous-jacents, c’est bien une autre société du groupe AuCOFFRE.com qui gère l’activité VeraOne : LinGOLD Ltd. Cette société basée à Londres, gérait il y a quelques mois encore la version anglaise du site aucoffre.com. Elle héberge désormais le projet VRO.

Ce choix s’explique principalement par la législation que nous avons trop longtemps attendue en France, la fameuse loi PACTE. Nous l’avons tellement attendue que nous avons dû abandonner notre projet d’ICO lancé en 2018 pour VeraCash. Et la cryptomonnaie étant encore un nouveau monde qui reste à explorer, nous ne voulions pas mettre VeraCash dans une position risquée vis-à-vis de ses partenaires.

Hasheur : s’associer à un expert pour se développer vite et fort 

Autant être clair, il existe à ce jour des milliers de cryptomonnaies, et pour réussir dans cette jungle, nous voulions dès le début nous associer aux meilleurs ! C’est donc naturellement que notre équipe projet s’est tourné vers Owen Simonin, alias “Hasheur”, vidéaste et expert des cryptos. Nous sommes fier d’annoncer cette collaboration marketing et de bénéficier de son expertise sur le développement de VRO. 

Chaîne officielle d’Hasheur.

A la levée du confinement lié à la pandémie de covid-19, Hasheur se rendra dans nos coffres forts aux Ports Francs et Entrepôts de Genève, pour constater lui-même que notre promesse de 100% de contrepartie est tenue.

Restez connectés ! TelegramTwitterFacebookLinkedin

Et le futur de VeraOne ?

VeraOne.io est accessible en BETA et permet d’ores-et-déjà d’acheter et vendre des tokens VRO.

Notre équipe cherche activement des plateformes d’échange sur lesquelles référencer le VRO, afin qu’il soit échangeable sur différentes places de marché. 

Enfin, il n’est pas exclu que le token rentre un jour dans les actifs du portefeuille VeraCash ! L’histoire reste encore à écrire…

Vous avez encore des questions, posez les en commentaire 👇🏼